La rubrique des moucheurs

Le noeud Homer

Excellent noeud à réaliser lorsque l'oeillet est assez gros pour cela (double passage de la pointe dans l'oeillet). Le schéma est explicite. Faites quatre tours au minimum, sans serrer. Repassez la pointe dans la boucle initiale. Mouillez et serrez le noeud doucement, puis fermement.

Le noeud Trilene

Excellent noeud à réaliser lorsque l'oeillet est assez gros pour cela (double passage de la pointe dans l'oeillet). Le schéma est explicite. Faites quatre tours au minimum, sans serrer. Repassez la pointe dans la boucle initiale. Mouillez et serrez le noeud doucement, puis fermement.

Le noeud Clinch

C'est le noeud d'attache le plus utilisé, certainement parce que le plus simple ! Le schéma est explicite. Faites quatre tours au minimum. Attention : ce noeud possède un seul défaut : il doit être obligatoirement "salivé" avant serrage définitif sous peine de "glisser" à la première truite touchée ! Une fois la boucle pratiquement serrée, tirez les deux brins en les écartant l'un de l'autre, afin de 'ratatiner' le noeud sur lui-même. Bloquez complètement le noeud en tirant à nouveau simultanément sur la boucle et les deux brins.

Le noeud Palomar

Ce noeud est simple à réaliser et possède une des meilleures résistances à diamètre de fil égal. Passez votre pointe en double dans l'oeillet, faites un noeud simple et passez la mouche dans la boucle formée par le noeud. Attention : ce noeud possède deux défauts : il n'est pas toujours aisé de passer un bas de ligne en double (déjà qu'en simple...!) et surtout il "bouffe" de la pointe ! Personnellement, je l'utilise pour des grosses nymphes et des streamers quand je pêche en mer.