Techniques et Montages

La Truite de Mer

truite de mer mouche

Pour certains d'entre vous, la truite de mer est un poisson mystérieux, voire mythique. Rassurez - vous, même pour les acharnés de cette pêche, le poisson reste peu facile à cerner. D'aucun pensent que cette dernière est plus lunatique que le saumon, c'est peu dire ! Nous allons, dans cette page, essayer de vous donner quelques trucs afin de mettre un maximum de chances de votre coté.
truite de mer mouche
 truite de mer mouche truite de mer mouche

truite de mer mouche

 

Le Matériel : 

   Nous préconisons une canne d'action moyenne ou parabolique, de 9 à 10 pieds pour soie de 7-8 , ( en dessous, vous risquez la casse pure et simple de votre fouet ). Celle - ci permettra de pêcher à courte et moyenne distance et surtout de pratiquer les lancers roulés, condition indispensable pour pêcher efficacement sur la Bresle. 
truite de mer mouche truite de mer mouche
   Le moulinet sera le plus robuste possible, muni d'un frein très progressif et garni, outre la soie, d'environ 150 à 200  mètres de backing. La soie sera soit plongeante soit intermédiaire, suivant la profondeur des postes prospectés. Celle - ci sera prolongée dans les deux cas d'un bas de ligne plongeant à très plongeant, la Truite de Mer affectionnant particulièrement le fond, du moins sur notre rivière. Préférez un profil WF afin de charger rapidement le fouet. Une soie flottante pointe plongeante peut également faire l'affaire, surtout si le courant est un peu soutenu. Dans ce cas, préférez un profil DT, plus commode pour rouler. Vous terminerez par une pointe d'environ 1,50 à 2 mètres de nylon assez raide en 25 à 30/100e  et de bonne qualité.

 

    Une épuisette à large ouverture type saumon sera nécessaire, ainsi qu'une lampe frontale, bien utile en pêche de nuit. Évitez de vous encombrer inutilement car essayer de retrouver un accessoire tombé dans l'herbe de nuit tient de la prouesse quasi-impossible, sans compter la perte de temps occasionnée. En pêche de nuit, chaque minute compte ! 

truite de mer mouche truite de mer mouche

Les mouches : 

 Les modèles sont variables, tant en taille qu'en couleurs. Cependant, la constante est le noir, ou du moins, le foncé,  avec une touche de bleu vif et une pointe de jaune. Nous laissons votre inspiration s'exprimer. Les mouches à saumon sombres donnent généralement de bons résultats. Mais quelquefois, ce poisson lunatique peut se montrer mordeur sur des modèles franchement colorés.

truite de mer mouche truite de mer mouche

Les postes :

   Recherchez en priorité les fin ou débuts de courants, les zones relativement calmes et surtout protégés d'une lumière trop vive !  La Truite de Mer n'affectionne pas le plein soleil. Prospectez soigneusement les dessous de branches près des berges, notre poisson peut se trouver à vos pieds, juste sous la canne ! Les longs massif d'algues ondulant dans les courants peuvent également receler un poisson, voire plusieurs. Les trous situés en aval d'obstacles immergés ou des piles de ponts peuvent receler de bonnes surprises.

La Pêche :

truite de mer mouchetruite de mer mouche

   En été, les moments les plus productifs sont le matin très tôt ou le soir, d'où l'autorisation de pêcher jusqu'à 2heures après le coucher du soleil. Nous avons remarqué que, dans ce dernier cas, le meilleur créneau est l'heure qui suit le coucher du soleil. Les lendemains de petits coups d'eau sont des moments à exploiter sans perdre detemps. En fin de saison, cependant, les journées grises, voire légèrement pluvieuses peuvent s'avérer bonnes. Pour la pêche de nuit, évitez de vous tenir trop près de la berge ( un retrait de 1 à 2 mètres sera conseillé ), essayez, si possible de pêcher à genoux, et surtout, évitez la moindre source lumineuse ( lampe, cigarette ). C'est fou ce que la Truite de Mer a comme finesse de vision ! Évitez également les piétinements inutiles. Si vous devez changer de mouche, éloignez vous d'au moins 5 à 10 mètres du bord et placez - vous toujours dos à la rivière afin de ne pas éclairer cette dernière. Enfin, ne pas trop insister sur un poste.
Trois à cinq lancers sont suffisants pour provoquer le poisson. Si, au bout de ce laps de temps rien ne se produit, le poste est soit vide, soit occupé par un poisson calé et peumordeur. Si la Truite de Mer en veut, vous risquez de la piquer quasiment au premier ou second lancer. Cela est surtout vrai si vous avez la chance de voir le "V" provoqué en surface par le dos d'un poisson se déplaçant. Dans ce dernier cas, essayez de remonter de quelques dizaines de mètres en amont de votre situation, attendez 2 ou 3 minutes puis recommencez à pêcher soigneusement chaque mètre jusqu'à l'endroit où vous avez vu le mouvement. Un marsouinage peut également être un signal favorable .Quant au positionnement de la mouche, une pêche 3/4 aval en visant le ras de la berge d'en face est conseillée. Pensez à animer votre mouche par de petites tirées dès que celle - ci touche l'eau et continuez la récupération jusque vos pieds, notre amie ayant lasalehabitude de suivre le leurre jusqu'au dernier moment et de s'en saisir au relevé ! En règle générale, le poisson se saisira de votre mouche au moment où celle-ci se retournera au milieu du courant. Restez toujours ultra concentré et attentif à la moindre anomalie de votre ligne ! Si la chance vous sourit, ne ferrez pas comme une brute mais tendez fermement votre soie, le poisson se ferrera tout seul. Une fois le combat commencé, gardez le contact mais surtout, ne bridez pas trop fort votre adversaire sinon, gare à la casse ! On peut avoir une idée de la grosseur du poisson qui est au bout de par les coups de tête qu'il donne. Un poisson moyen aura un rythme rapide et se démènera en tout sens alors qu'un individu plus conséquent aura un rythme plus lent et jouera plutôt de son poids et de l'inertie de sa masse en restant de préférence collé au fond. Si celui-ci décide de démarrer, préparez vous à suivre tout en restant ligne tendue. Un petit conseil : Essayez de reconnaître les lieux de jour, les accident de nuit peuvent s'avérer assez graves, surtout si les rives sont encombrées ou minées par les ragondins ou autre rats musqués. Une chute à l'eau est désagréable mais une fracture l'est encore plus! N'hésitez pas à emporter votre téléphone portable qui peut, dans ce cas, être un instrument de sécurité indispensable

Période de pêche :

    La pêche à la truite de mer débute, dans notre région, aux environs du 10 Mai et reste ouverte jusqu'au 4eme week-end d'Octobre, cette dernière période pouvant s'avérer la plus productive ! Les pics de remontés se situent en général de début Juillet à mi-Août avec une période de calme jusqu'à mi-Septembre où les remontés reprennent sans atteindre toutefois l'intensité de l'été. Alors, venez tenter votre chance et pour les conseils, contactez nous par E-mail .Vous pouvez également  téléphoner au président du club dont voici les coordonnées: 
truite de mer mouchetruite de mer mouche

 

truite de mer mouche